L’Acajou de Chine, un arbre-légume aux feuilles comestibles

L’Acajou de Chine (Toona sinensis, Cedrela sinensis) est un très bel arbre méconnu de la famille des Méliacées qui présente pourtant de nombreux intérêts. C’est un arbre de croissance très rapide au feuillage caduque particulièrement décoratif qui produit également une floraison estivale en grappes blanches agréablement odorante.

Un arbre ornemental…mais aussi alimentaire et médicinal !

En Chine, cet arbre est aussi connu sous le nom « Arbre-Légumes » car ses jeunes feuilles sont traditionnellement consommées comme légume et possèdent une saveur unique. Elles s’intègrent notamment bien aux salades, aux nouilles, aux riz…etc. Les feuilles plus âgées sont elles utilisées pour en faire un thé aromatique. L’arbre est également utilisé à des fins médicinales.

GRAINES D’ACAJOU DE CHINE (TOONA SINENSIS)

toona
En Chine, les jeunes feuilles de cet arbre sont consommées comme légume !

Comment semer et cultiver l’Acajou de Chine ?

Pour sa culture, l’Acajou de Chine apprécie les expositions ensoleillées ou mi-ombragées. Il tolère les sols calcaires, mais nécessite une sol plutôt frais. Très rustique, il supporte des température allant jusqu’à -18°C. Le semis s’effectue au printemps avec un trempage préalable des graines dans de l’eau tiède durant 24h (étape non obligatoire, mais qui permet d’augmenter sensiblement le taux de germination). Semez ensuite les graines au chaud (entre 22 et 26°C, idéalement sous mini-serre) sous 5mm de substrat. Dans ces conditions, la germination intervient généralement sous 14 jours.

GRAINES D’ACAJOU DE CHINE (TOONA SINENSIS)


Vous avez aimé cet article sur l’Acajou de Chine ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

3 Commentaires

  1. Je recherche Citrillus colocynthis la coloquinte officinale ainsi que Vincetoxinum hirundinaria. Pourriez vous me guider? Cordialement
    Florence GOULLEY

Laisser un commentaire