Purin d’orties, la recette de la potion magique !

6
17444
L'Ortie, une herbe pas si mauvaise !

Bien plus qu’une simple « mauvaise herbe », l’ortie dioïque (Urtica dioica) est une plante herbacée particulièrement redoutée en raison des brûlures qu’elle provoque. Mais cette mal-aimée n’est pourtant pas dénuée d’intérêts. Les jardiniers détenteurs du savoir faire et de la recette de la potion magique le savent bien, une fois transformer en purin, elle peut être utilisée au jardin à de multiples fins !

Une plante mal-aimée, mais pas dénuée d’intérêts !

Outres ses nombreux usages alimentaires, industriels ou encore médicinaux, l’ortie transformée en purin constitue également :

  • Un excellent engrais pour le potager et les plantes du jardin. En effet, riche en azote, fer, potasse et oligo-éléments, le purin d’ortie constitue un bon fortifiant pour les plantes et stimule la croissance et la résistance naturelle contre les ennemis et les maladies.
  • Un très bon fongicide naturelle : Le purin d’ortie est en effet un très bon fongicide. Il permet de lutter contre des maladies comme le mildiou par exemple.
  • Un insecticide naturel et efficace : Il débarrasse des insectes sans les tuer mais en les repoussant. Le purin d’ortie est notamment très efficace contre les pucerons.
  • Un activateur de composte : De part sa composition et ses propriétés, le purin d’ortie permet d’accélérer la dégradation des matières organiques par l’activité biologique au sein de celui-ci.

De plus l’usage du purin d’orties évitera d’utiliser des produits chimiques bien souvent nuisibles à l’environnement tout en gardant une grande efficacité.

purin orties
Le purin d’orties à la fois engrais, fongicide et activateur de compost !

La recette traditionnelle et 100% naturelle du Purin d’orties !

La recette du purin d’orties est à la fois une recette traditionnelle et 100% naturelle qui à le mérite de traiter vos plantes de manière écologique mais aussi bien moins onéreuse que tous les produits phytosanitaires que l’on trouve dans le commerce.

La recette du purin d’orties est très simple à réaliser, en voici les différentes étapes :

  • 1. Cueillez les orties en sélectionnant uniquement les jeunes plantes qui ne sont pas encore montés en graines. Mettez-les dans un bac ou dans un seau en plastique (évitez absolument le métal).
  • 2. Mélangez ensuite les orties récolter avec de l’eau, en respectant la dose de 1 kilogramme de feuilles d’orties pour environ 10 litres d’eau.
  • 3. Laissez macérer le tout durant 7 à 14 jours en remuant tous les deux jours environ. Astuce, si vous souhaitez accélérer le temps de fermentation, hacher préalablement les orties.
  • 4. Filtrez ensuite la solution de purin d’orties : Il ne faut récupérer que le mélange et se débarrasser des résidus végétaux de la solution.
  • 5. Votre purin d’ortie est prêt : En tant qu’activateur de composte, aucune dilution n’est à faire. Par contre pour arroser les plantes veillez bien à le diluer à raison d’un litre de purin pour 10 litres d’eau. En ce qui concerne l’utilisation en tant qu’insecticide ou fongicide, diluez également à 10%, c’est à dire un litre de purin pour 10 litres d’eau.

Attention : Ne faites pas une utilisation du purin d’orties avec des concentrations trop élevées. Cela pourrait avoir un effet contraire à celui recherché !

L'Ortie, une herbe pas si mauvaise !  (1)
L’ortie dioïque (Urtica dioica) – Photo : www.alsagarden.com

Le saviez-vous ? La cueillette des orties sans gants est tout à fait possible à condition de choisir les feuilles les plus jeunes et de déplacer la main de la tige vers l’extrémité des feuilles.

Si vous n’avez pas d’orties dans votre jardin, promenez vous un peu à la campagne, vous en trouverez certainement ! Sinon, vous pouvez toujours en acheter sous forme de farine : Farine d’ortie (Engrais naturel Biotop). Sachez également que nous proposons des graines d’ortie dans notre boutique, cliquez-ici ! N’hésitez pas également à nous laisser des commentaires sur vos expériences dans la préparation, l’utilisation ou encore sur l’efficacité du purin d’ortie !


Vous avez aimé cet article de jardinage au naturel ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

6 Commentaires

  1. […] Planter les plantes aromatiques (Fiches conseils) Semer et récolter du lin. Associations au potager antimaladie et antiparasites. Cultiver vos fines herbes et fleurs comestibles : une vaste palette à explorer. Mon Herbier Gourmand. Purin d’orties, la recette de la potion magique. […]

  2. Excellente l’ortie, je ne savais pas qu’elle avait autant de vertus. En tout cas j’en prends bonne note. Si j’ai bien compris le dessous des feuilles n’est pas urticant.

  3. Recette incomplète: le temps de fermentation est différent aussi suivant la température, donc se fier aux dates est inutile; il faut filtrer avant la disparition des bulles de fermentation lorsqu’on remue (tous les jours). Plage de fermentation: 16 à 25°C (au delà dégradations enzymatiques indésirables); à 23°C, la fermentation dure 4j! Ensuite, l’action insecticide n’est pas du tout obtenue avec le même produit, mais avec du macérat pur de 48h maxi: il ne faut pas qu’il ait fermenté pour que les acides de l’ortie ne soient pas détruits! A utiliser pur en pulvérisation.

  4. Une autre vertue de l’ortie : au printemps, c’est le premier « légume » issu de mon jardin et que je mange.
    Et sans produire d’efforts !!! 🙂 🙂 🙂
    – Ortie hachées très fin ou moulinées avec une purée de PdT.
    – En potage avec divers légumes, PdT etc…
    – En tarte salée avec divers légumes.

Laisser un commentaire