La Milpa, une association de culture gagnant-gagnant

0
716

Connaissez-vous la milpa ? C’est une association de culture ancestrale de trois plantes utilisée par les peuples amérindiens. Elle a su tirer le meilleur des caractéristiques du maïs, des haricots et de la courge, les caractéristiques de l’un répondant aux besoins des autres afin d’optimiser le rendement dans le respect de la terre et de l’environnement ! Par ailleurs, cette technique de culture a été récemment élevée au rang de « Système ingénieux du patrimoine agricole mondial » par la FAO afin de reconnaitre ce système d’agriculture durable au rang international.

Une technique ancestrale, productive et durable !

La milpa est pour ainsi dire un petit « écosystème » qui combine la culture de trois espèces potagères : le maïs, les haricots et les courges. Elle est le plus ancien modèle agricole de Méso-Amérique et demeure encore abondamment utilisé de nos jours tant il est efficace ! Le principe est simple, en cultivant étroitement ces trois espèces ensemble, elles s’apportent mutuellement des bénéfices :

-Le maïs : Il sert de support au haricot grimpant, ce qui évite de mettre en place des tuteurs. Il permet également, grâce à son feuillage de donner un peu d’ombre aux haricots qui produirons moins d’amidon et aurons ainsi une meilleure qualité gustative.

-Les haricot grimpants : Ils sont semés juste un peu après le maïs. En grandissant, ils s’enroulent autour des plants de maïs. Appartenant à la famille des fabacées, le haricot est capable de fixer l’azote de l’air grâce à ses nodosités racinaires et permet d’enrichir le sol, ce qui favorise la croissance de la céréale et des courges.

-Les courges : Ce sont des plantes rampantes, dont un seul pied peut recouvrir une grande surface de terrain. Cultivées entre les plants de maïs, les courges permettent de protéger le sol contre l’érosion. En outre, grâce à leur larges feuilles, elles permettent de conserver l’humidité des sols et minimisent donc les impacts de la sècheresse. Cela améliore les rendements de maïs et de haricots.

La Milpa : Du maïs, des haricots et des courges, une combinaison ancestrale, productive et durable !

Quelques variantes et idées pour adapter la Milpa !

Certaines tribus amérindiennes ont adaptées la milpa à leur environnement et leur culture, ainsi on retrouve parfois des associations encore plus complexes. Les Anasazis par exemple sont connus pour avoir adapté cette technique à leur environnement aride, les Tewa et autres tribus du sud-ouest ajoutent des plantes mellifères, favorisant la pollinisation des haricots et des courges.

En France, dans le Sud Ouest notamment, on cultive les haricots de type Tarbais avec le maïs. Les haricots produits ainsi sont appelés « Haricot-Maïs » et sont réputés pour être particulièrement digeste avec une peau très fine, doté de grandes qualités nutritionnelles, toutes ces qualités attribuées au fait que ces haricots poussent à l’ombre du maïs.

Évidement, vous pouvez vous aussi adapter la milpa selon votre région, et vos préférences. A savoir qu’il est également possible de remplacer le maïs par du tournesol, il servira de tuteur au haricot grimpant tout aussi fidèlement que le maïs ! Vous connaissiez la milpa ? Vous utilisez d’autres associations de culture dans votre potager ? N’hésitez pas à laisser un commentaire 😉

— DÉCOUVRIR TOUTES LES BONNES ASSOCIATIONS DE CULTURE —


Vous avez aimé cet article sur les associations potagères ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire