Interview : Peter Glazebrook, cultivateur de légumes géants !

0
Peter Glazebrook avec sa carotte de plus 20 lbs (plus de 9 kg) !

Peter Glazebrook est un jardinier anglais passionné de légumes géants ! Multiple recordman, il détient notamment les records du monde de la plus longue betterave (6,40 mètres) et du plus long panais (5,70 mètres). Il détient aussi le record de l’oignon (8,16 kg), de la pomme de terre (4,9 kg) et du chou-fleur (27,2 kg) les plus lourds au monde ! Aujourd’hui âgé de 73 ans, Peter Glazebrook aspire encore à battre des records et il a accepté de répondre à nos questions !

Comment est né votre intérêt pour le potager et les légumes géants ?

“J’ai toujours eu un jardin potager, et j’ai commencé il y a près de 36 ans à exposer mes légumes et mes fleurs dans ma région. J’ai très vite été attiré par les expositions nationales dédiées aux légumes-phénomènes. Dans mon potager, j’ai toujours cultivé des légumes plus gros que la normale, mon intérêt s’est donc tout naturellement porté sur les légumes géants. J’expose mes plus beaux sujets depuis maintenant plus de 20 ans et chaque année est un nouveau challenge !”

Pouvez-vous nous parler de votre palmarès, de vos records ?

“Mes premiers records du monde concernaient les racines les plus longues : carotte, panais et betterave. J’ai d’ailleurs battu mes propres records plusieurs fois au fil des années. J’ai obtenu des records du monde du légume le plus lourd avec le concombre, la carotte, le panais, l’oignon (deux fois), la pomme de terre (deux fois) et le chou-fleur également. De mon palmarès, c’est le record de l’oignon le plus lourd dont je suis le plus fier !”

La serre dédiée aux plus beaux poireaux – Source : Peter Glazebrook.

Quels sont vos secrets de culture pour obtenir de tels légumes ?

“En tant que compétiteur, j’emploie toutes les méthodes possibles dont je dispose et que je considère comme saines pour faire pousser mes légumes géants. Je m’applique à fournir les meilleures conditions de croissance possibles à chaque légume. Là où j’habite, nous avons un climat maritime particulièrement propice aux cultures, c’est d’ailleurs une zone de culture maraichère. Mon jardin se situe autour de ma maison, c’est donc au quotidien que je prends soins de mes légumes. Dans mon jardin, j’ai un sol argileux fertile que j’enrichis chaque année en fumier. J’ai également construit beaucoup de tunnels et de serres moi-même. Je fais par ailleurs beaucoup de recherches pour fournir les meilleurs conditions de croissance à chaque plante.”

D’où proviennent vos graines ? Récupérez-vous les graines de vos légumes champions d’une année à l’autre ?

“La plupart des semences que j’utilise sont issues de légumes champions d’autre lauréats. Pour les légumes-racines, toute variété est appropriée car sa longueur provient principalement des méthodes de culture et non de sa génétique. Je fais mes propres graines d’oignons, de poireaux, de tomates, de concombres, de haricots verts, de betterave rouge et je les choisis sur mes plus beaux sujets bien évidement”.

Un oignon géant en culture – Source : Peter Glazebrook.

Combien de temps par jours consacrez-vous au soin de vos cultures ?

“Quand j’étais encore actif, je m’occupais de mon jardin et de mes cultures tous les soirs, les week-ends et les jours fériés. Maintenant que je suis à la retraite, c’est chaque instant disponible du lever au coucher du soleil, toute l’année. Cela peut sembler excessif, mais faire pousser des plantes est pour moi un véritable plaisir”.

En tant que champion récidiviste, quel est votre prochain challenge ?

“C’est chaque année, un nouveau défi pour ma femme Mary et moi-même ! Nous sommes d’ailleurs déjà engagés pour 2019 puisque nous avons planté des oignons et des poireaux en octobre. Mais mon principal objectif est de surpasser mon propre record de l’oignon le plus lourd au monde !”


Vous avez aimé l’interview de Peter Glazebrook ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire