Neige de février vaut un bon fumier

0
Les choux sous la neige – Photographie : Heitz Lucas / Alsagarden.

La neige s’est invitée dans une bonne partie de notre pays, les anciens le savent bien ce n’est pas forcément un mal au jardin, bien au contraire puisque « Neige de février vaut bon fumier ». En effet, la neige est non seulement un bon isolant qui va protéger le sol des coups de froid, mais en plus elle permet de fertiliser le sol, et cela sans aucun travail de jardinier.

Les bienfaits de la neige au jardin !

La neige est composée de cristaux d’eau et lorsqu’elle n’est pas compactée, elle contient beaucoup d’air, un parfait isolant. Ainsi même lorsqu’il gèle, sous un manteau de neige de quelques centimètres, on observe une température juste au-dessus de 0°C, supérieure à la température de l’air ! Et comme sous la neige, le sol n’est pas gelé, les racines des végétaux sont protégées et la vie bactérienne se poursuit et les micro-organismes continuent ainsi à travailler à la fertilisation de la terre.

De plus, la neige emprisonne l’azote de l’air lors de la formation de ses cristaux, cet azote est ensuite libéré dans le sol pour être restitué aux plantes. Autre bienfait, un sol couvert par la neige ne perd pas son azote par lessivage comme un sol non couvert. Protégé sous son manteau de neige, la matière organique du sol conserve alors toute sa richesse en azote, d’où le fameux proverbe « Neige de février vaut un bon fumier » !

Formation des cristaux de neige – Photographie : Aaron Burden / Unsplash.

Vous avez aimé cet article sur les bienfaits de la neige au jardin ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

 

Laisser un commentaire