Le Quamash dans la cuisine des tribus amérindiennes

0

La Jacinthe des Indiens (Camassia quamash), communément appelée “camas commune”, “petite camas”, ou simplement “quamash” est une plante à bulbes de la famille des Hyacinthacées, originaire d’Amérique du nord. Le nom quamash vient du nom donné au bulbe de la plante en Nez-percé, la langue de la tribu amérindienne du même nom qui vivait dans le Nord-Ouest des États-Unis d’Amérique. En effet, le bulbe de cette plante était utilisé comme une source de nourriture rôtie ou bouillie par plusieurs tribus amérindiennes, c’est le cas des Nez-Percés, mais aussi des Cris et des Blackfoot.

Une source de nourriture…et de conflits !

Cette plante a été une source de nourriture pour beaucoup de peuples indigènes de l’ouest des États-Unis et du Canada. Après avoir été récolté à l’automne, une fois que les fleurs sont fanées, les bulbes sont grillés ou bouillis. Ils ont un goût de patate douce, mais plus doux en raison de la présence d’inuline dans les bulbes (comme pour le topinambour). Parfois, les bulbes étaient sécher pour en faire de la farine. Mais attention toutes les autres parties de la plante sont toxiques.

L’aide des Nez-percés et les bulbes de Camassia quamash ont contribué à la survie des membres de l’expédition Lewis et Clark de 1804 à 1806 (la première expédition américaine à traverser les États-Unis à terre jusqu’à la côte Pacifique) en leur apportant une nourriture précieuse. Quelques années plus tard cependant, dans le grand Bassin des États-Unis, l’installation des blancs et de leur bétail pâturant sur les prairies de camas a fortement diminué la nourriture disponible pour les tribus indigènes, au point d’instauré une tension toujours plus accrue entre les colons Américains et les autochtones.

Le chef Nez-Percés Hinmaton-Yalaktit, épris de paix, chercha à vivre en paix avec les colons blancs qui s’installaient dans le territoire des Nez Percés. Mais bientôt les exigences des Blancs se firent de plus en plus grandes et le gouvernement cédant à la pression des colons revint sur les accords passés avec les Nez Percés. En 1877, après de longues semaines de négociations, ce fut finalement l’armée qui envahie la vallée pour déporter de force les Nez-Percés…

Une prairie de Camassia quamash dans le Nord-Ouest des États-Unis d’Amérique.
Une prairie de Camassia quamash dans le Nord-Ouest des États-Unis d’Amérique.

Une plante amérindienne dans votre jardin !

La Jacinthe des Indiens n’est pas seulement une plante à bulbe comestible, elle est également cultivée comme plante ornementale. C’est une plante bulbeuse très facile de culture qui se naturalisera aisément dans le jardin, notamment dans en sol bien drainé et riche en humus. Elle apprécie les expositions ensoleillées ou mi-ombragées. Elle est rustique jusqu’à -20°C, voire d’avantage. Les plantes peuvent être divisés en automne, après que les feuilles ont fané. En outre, la plante se propage aussi très bien par semis. Si vous souhaitez cultiver cette plante dans votre jardin, sachez que des bulbes de Camassia quamash sont disponibles à la vente dans la jardinerie en ligne Alsagarden, il s’agit de bulbes à plantation automnale.


Vous avez aimé cet article sur cette plante amérindienne ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire