Le Nashi, une poire asiatique croquante et juteuse !

0

Introduit en France seulement en 1980, le Nashi (Pyrus pyrifolia) également appelé “Poirier japonais”, “Poire cristal”, “Pomme-Poire” ou encore “Poirier asiatique” est un arbre fruitier de la famille des Rosacées, originaire des régions tempérées d’Extrême-Orient. L’arbre en lui même est également très décoratif de part son port pleureur qui lui confère une place toute particulière dans votre jardin ou votre verger ! De plus, le goût subtil et la texture croquante-fondante de ses fruits vous fera succomber, j’en suis certain !

Le Nashi (Pyrus pirifolia)
Nashi ‘Kumoi’ : Une variété à fruits ronds de couleur brun dorée avec petit point blanc, chair croquante, bien sucrée.

“Une poire particulièrement croquante et très juteuse” !

Le nashi est un arbre de taille relativement petite pouvant atteindre près de 5 mètres de hauteur maximum. Ses fleurs blanc rosé qui apparaissent entre le mois de mars et le mois d’avril ressemblant à celles du poirier commun, mais ses feuilles sont un peu plus grandes (environ 10 cm de long).

Ses fruits, appelés également “nashis” ou “Poire-Pomme”, possèdent souvent la forme et les dimensions d’une pomme. Cette poire asiatique est particulièrement croquante et juteuse. Contrairement à son surnom, cet arbre fruitier n’est pas le résultat du croisement pomme poire, mais il est bel et bien une espèce du genre Pyrus.

Le Nashi (Pyrus pirifolia)  De la plantation à la récolte
Récolte de “Nashis” dans un verger alsacien au mois de septembre.

Comment cultiver le Nashi (Pyrus pyrifolia) ?

Cet arbre fruitier est assez rustique et peut résister à des températures allant jusqu’à -18 °C sans aucun problème. Il est cultivé principalement au Japon, en Corée du Sud et en Chine. Les variétés les plus cultivées à travers le monde sont originaires du Japon et donnent des fruits, plutôt en forme de pommes que de poires.

Pour sa culture, ce poirier qui se plante en automne (d’octobre à décembre) apprécie tout particulièrement les sols riche et bien drainé, mais s’adapte généralement bien dans tout type de sol, sauf trop calcaire. Le Nashi aime aussi avec bonne exposition au soleil. Placez donc cet arbre à une exposition mi-ombragée ou ensoleillée.

En éclaircissant la production en juillet-aout vous obtiendrez des fruits plus gros. Pour cela, conservez uniquement un à deux fruits par bouquet. La récolte des fruits s’effectue entre la fin août et la mi-septembre, selon votre région.

Le Nashi (Pyrus pirifolia) alsagarden
Le Nashi : Une poire croquante et juteuse !

Comment utiliser le Nashi en cuisine ? Comment conserver ce fruit ?

En cuisine, les Nashis peuvent être utilisés aux mêmes fins que les pommes ou les poires. Sachez que les Nashis s’allient particulièrement bien au foie gras, au miel, ou encore au gingembre ! Contrairement à la plupart des fruits, les nashis sont meilleurs lorsqu’ils sont mangés frais. C’est pelé que les fruits sont le plus souvent appréciés car leur épiderme un peu grossier n’est pas agréable en bouche. Ils se conservent très bien au réfrigérateur et cela jusqu’au mois de janvier sans difficulté.

Laisser un commentaire