Le Jicama : Un légume méconnu, véritable trésor gastronomique

Avez-vous déjà entendu parler du Jicama ? C’est un légume-racine méconnu de la famille des Fabacées portant le doux nom scientifique de Pachyrhizus erosus, il est aussi parfois appelé « Pois-Patate » ou encore « Haricot-Igname ». Le nom Jicama est un dérivé de l’aztèque qui signifie « qui a du goût », une belle promesse ! Originaire d’Amérique centrale et principalement du Mexique, cette plante volubile exubérante produit de drôles de tubercules en forme de toupies. Sa chair est juteuse, croquante et sucrée, avec un léger goût de châtaigne.

Comment consommer ce légume mexicain ?

Délicieux et facile à cuisiner, ce légume juteux aux allures de navet et au petit goût de châtaigne va révolutionner votre cuisine. Après épluchage, on peut le déguster cuit comme la pomme de terre griller au four, il apportera la même texture avec une note sucrée très intéressante en plus mais on vous recommande vivement de le laisser cru pour garder tout son côté « crunchy » et rafraichissant.

De manière traditionnelle, les Mexicains le coupe en fines tranches avec une mandoline et l’agrémentent de jus de citron, de coriandre, de poudre de chili et d’une pincé de sel. On peut aussi intégrer le Jicama aux rouleaux de printemps, ou aux salades taillé en julienne, émincé et sauté, dans les soupes ou associé à d’autres fruits et légumes pour mettre en valeur sa douceur.

A savoir que la peau des tubercules doit être retirée (simplement au couteau économe), car elle n’est pas digeste. A l’exception des tubercules, toutes les autres partie du Jicama (feuilles, tiges, gousses, graines…) sont toxiques. Dans son pays d’origine au Mexique, on utilise d’ailleurs une infusion de ses graines qui est utilisée comme insecticide !

Le Jicama (Pachyrhizus erosus), aussi appelé « Pois-Patate » ou « Haricot-Igname » !

Comment cultiver le Jicama (Pachyrhizus erosus) dans votre jardin ?

Le Jicama s’adapte facilement à tous les types de sol, mais préfère les terrains riches, frais, profonds, et surtout bien drainés. Le Jicama apprécie les expositions bien ensoleillées, mais supporte également très bien les expositions mi-ombragées. Sa culture ressemble un peu à celle des Cucurbitacées. Il convient de semer les graines entre mars et avril, en caissette et au chaud, avant de repiquez les jeunes plants en pleine terre vers la mi-mai, lorsque tout risque de gel est passé. Pachyrhizus erosus étant une plante grimpante pouvant atteindre jusqu’à 5-6 mètres, il est conseillé de prévoir un support pour assurer son bon développement. La récolte des tubercules s’effectue à partir de septembre et jusqu’à décembre.

ACHETER DES GRAINES DE PACHYRHIZUS EROSUS —


Vous avez aimé cet article sur le Jicama ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

 

Laisser un commentaire