Des plantes rares dédiées à Nelson Mandela !

0

Nelson Mandela, le leader historique de la lutte contre l’apartheid nous a quitté il y a quelques jours. Comme vous le savez sans doute, sa lutte contre la politique raciste du gouvernement sud-africain de l’apartheid lui a valu d’être emprisonné pendant 27 ans. Il a ensuite été président de l’Afrique du Sud de 1994 à 1999. Il a eu des centaines de structures et des prix qui portent aujourd’hui son nom dans son pays d’origine et dans le reste du monde. Mais saviez-vous qu’il existe également des plantes qui lui sont dédiées ?

Des plantes rares dédiées à Nelson Mandela ! 2

Protea cynaroides ’Madiba’ : Ce superbe cultivar de Protea à grandes fleurs a été nommé en l’honneur de Nelson Mandela à l’occasion de son 80ème anniversaire en 1998. Le Protea cynaroides est aussi la plante nationale de l’Afrique du Sud.

Des plantes rares dédiées à Nelson Mandela ! 3Strelitzia reginae ‘Mandela’s Gold’ : L’oiseau de paradis ‘Mandela’s Gold’ est une forme rare de couleur jaune de cette belle plante bien connue.

Des plantes rares dédiées à Nelson Mandela !Paravanda ‘Nelson Mandela’ (Vanda Mas Los Angeles x Parapalaenopsis labukensis) : Cette magnifique orchidée a été nommée en l’honneur de Nelson Mandela à l’occasion de sa visite au Jardin National des Orchidées de Singapour, le mercredi 5 Mars 1997.

Le saviez-vous également ? Nelson Mandela jardinait en Prison !

Comme l’atteste l’extrait de “Goodbye Bafana” de James Gregory et Bob Graham, durant sa longue période d’incarcération au pénitencier de Robben Island, Nelson Mandela jardinait ! Il était même devenu le jardinier en chef de sa prison.

Des plantes rares dédiées à Nelson Mandela ! 4

“Tout le monde s’y met, mais Nelson a indiscutablement la main verte et devient jardinier en chef. Chaque matin, qu’il pleuve, vente ou que le soleil brille, il enfile une vieille chemise et va “jardiner” sur la terrasse. En quelques semaines c’est un superbe et bizarre potager qui s’étale dans trente deux bidons sciés à mi-hauteur. D’une saison à l’autre, il y a de tout : aubergines, épinards, haricots, concombres, oignons, laitues, tomates, poivrons, fraises…Nous devons bientôt palisser la terrasse de canisses afin que le vent ne casse pas les jeunes plants tant ils grandissent vite. Les légumes deviennent si beaux qu’ils finissent par rapprocher les hommes : les gardiens, puis Munro lui-même, viennent admirer brocolis, carottes et betteraves du “troisième”. Étrange et réconfortant spectacle que de voir Munro apporter des sachets de graines, discuter sérieusement techniques de jardinage avec des “terroristes” détenus dans la prison dont il est le patron !”

Laisser un commentaire