Conseils de jardinage : Comment bien arroser les plantes du jardin ?

0

Un bon arrosage, bien dosé en fonction de la saison, de l’état végétatif de la plante et de la météo, est essentiel pour réussir ses plantes et ne pas gaspiller de l’eau inutilement. Dans l’idéal, l’arrosage doit plutôt se faire le matin. Si on le conseille parfois le soir, c’est pour éviter les pertes d’eau par évaporation mais cela crée un environnement humide autour des plantes pendant toute la nuit qui favorise le développement de maladies cryptogamiques.

Évitez d’arroser souvent et en petite quantité, les pertes par évaporation sont maximales et, là encore, cela augmente le risque de maladies en créant un environnement humide autour des plantes. Il est donc préférable d’arroser moins souvent mais copieusement pour permettre à l’eau de s’infiltrer profondément dans le sol et incité les végétaux à s’enraciner en profondeur.

Il faut toujours essayer d’arroser aux pieds des plantes, en mouillant le moins possible le feuillage, pour éviter le risque de maladies cryptogamiques, mais aussi pour éviter l’effet loupe du soleil qui entrainerait des brulures sur le feuillage, notamment en période estivale.

Comment arroser les plantes de son jardin ?

Si chaque plante a des besoins spécifiques en matières d’arrosage, plusieurs facteurs communs sont à prendre en compte pour déterminer la quantité d’eau à donner, et à quelle fréquence :

-L’état végétatif de la plante : Un végétal est plus gourmande au moment de sa plantation ou de son semis que quand elle a atteint sa pleine croissance.

-La saison : Le printemps et l’été exige plus d’eau, même si l’arrosage ne doit pas être oublié en hiver, surtout si la météo se montre particulièrement sèche.

-L’exposition : Une plante se situant à une exposition plein sud nécessitera forcément plus d’arrosage qu’une autre poussant dans un coin ombragé de votre jardin.

-La situation : Les plantes en pot disposent d’un volume de terre réduit et donc d’une disponibilité en eau limitée. De plus, les pots sont directement exposés aux vents et aux rayons du soleil, deux facteurs de sécheresse. Une plante en pot demande donc plus de surveillance et d’arrosage que la même plante en pleine terre.

Retenez que d’une manière générale, il convient d’arroser dès que le substrat apparait sec en surface. Pour limiter l’arrosage au maximum, il faut évidement privilégier des espèces adaptées au sol et au climat de votre région, et choisir des plantes pas trop gourmande en eau. Par ailleurs, de nombreux gestes comme le paillage ou le binage peuvent être mis en œuvre pour économiser l’eau, surtout quand le temps est à la sécheresse.


Vous avez aimé cet article sur l’arrosage des plantes ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

 

Laisser un commentaire