Comment semer et cultiver l’ortie sauvage au jardin ?

Oui l’ortie pique et ce n’est pas agréable, cependant cette plante sauvage mal-aimée a toute sa place dans le jardin ! En effet, elle ne fait pas que piquer et peut être utilisée de nombreuses manière : l’ortie a un goût savoureux en cuisine, mais elle peut aussi protéger efficacement votre santé et celle de votre potager. Mais comment semer et cultiver l’ortie sauvage au jardin ? L’affaire est sérieuse car malgré les apparences, l’ortie est une plante dont il faut prendre soin !

Une plante aux multiples usages, piquante mais très intéressante !

Comme l’indique très justement Nicolas Potdevin (cultivateur et adorateur de l’ortie) : “Sa richesse est telle, que si elle n’avait pas ce moyen de protection, elle aurait peut-être disparu depuis longtemps”. Bien plus qu’une simple « mauvaise herbe », l’ortie dioïque (Urtica dioica) est une plante herbacée particulièrement intéressante au jardin, elle est la base d’un excellent engrais, un très bon fongicide naturelle, un insecticide naturel efficace et aussi un activateur de composte. En cuisine, l’ortie peut très bien remplacer les épinards dans une quiche. Et elle est aussi pleine de vitamines et minéraux.

L'Ortie, une herbe pas si mauvaise !  (2)

Comment cultiver l’ortie sauvage au jardin !

De culture relativement facile, l’ortie dioïque s’adapte à de nombreux types de sols, mais apprécie tout particulièrement les sols riches en azote. Elle apprécie aussi tout particulièrement les expositions mi-ombragées. Pour effectuer le semis, deux méthodes s’offrent à vous :

>>> Première méthode – Le semis direct, à la volée : Il a lieu de préférence au printemps (de mars à mai) ou en été (de juillet-août) dans une terre riche bien travaillée. Égalisez finement la surface du sol en retirant les herbes concurrentes puis semez les graines d’ortie à la volée. Puis griffez la surface pour enfouir et mélanger les graines avec la terre. Tassez le sol pour mettre en contact les graines avec la terre. Arrosez et maintenez humide jusqu’à la levée.  La germination se produit au bout de 1 à 2 semaines plus tard.

>>> Seconde méthode – Le semis en pot : Cette méthode de semis se pratique aussi au printemps ou en été, dans un pot (ou en jardinière). Utilisez un terreau classique et semez vos graines en les recouvrant avec ½ cm de terreau, pas plus. Tassez légèrement le semis avec vos mains puis arrosez et maintenez humide avec une feuille de journal. La levée des graines intervient généralement sous 2 semaines. Lorsque les plantules seront âgées de 4-5 semaines, repiquez-les dans le jardin ou dans un pot de culture.

Des graines d’orties sont disponibles à la vente dans notre boutique, cliquez-ici : Acheter des graines d’orties. N’hésitez pas également à nous laisser des commentaires sur vos expériences dans la culture et l’utilisation de l’ortie !

5 Commentaires

Laisser un commentaire