Peut-on semer les graines des fruits des supermarchés ?

2

« J’aimerais savoir si en achetant des légumes ou des fruits dans un supermarché, il était possible de récupérer les graines pour les semer ou si les légumes que l’on trouve sur nos étals subissent une quelconque stérilisation rendant leurs germination impossible ? » Morgane Jussieux

Des fruits et légumes récoltés avant maturité !

C’est une question assez complexe, puisque les fruits ainsi que les légumes que l’on retrouvent dans les rayons des supermarchés sont pour certains récoltés avant maturation complète. En effet, les concombres, les haricots, les pois, les poivrons verts ou encore les courgettes sont récoltés avant maturité, ainsi leurs graines ne germeront pas, car elles ne sont tout simplement pas encore formées, ou du moins pas complétement !

poivrons
Les graines des poivrons verts sont stériles, car récoltés avant maturité !

Des lignées stériles et des hybrides pleins les étals !

D’autres lignées de fruits et légumes sont stériles, c’est le cas des bananes. En effet, les bananiers domestiqués contrairement aux bananiers sauvages produisent des fruits sans fécondation, les fruits ne contiennent alors pas de graines mais des ovules avortés (les petits points noirs que l’on voit si l’on coupe une banane). La fécondation est impossible étant donné que l’espèce est triploïde et que les fleurs mâles sont stériles. Idem pour les clémentines, les pastèques et les raisins sans pépins. Ils ne produisent pas de graines pleinement formées ou du moins, pas de manière à avoir un pouvoir germinatif véritable.

Les graines prélevées sur une tomate, un melon, un piment ou encore sur une citrouille seront normalement faciles à faire germer, car habituellement on récolte ces fruits et légumes à maturité. Cependant, ce sont pour la plupart des variété hybrides F1, c’est-à-dire la première génération d’un croisement entre deux variétés distinctes. Ces variétés hybrides possèdent généralement une plus grande homogénéité dans la couleur et la forme ainsi qu’un rendement plus élevé que les variétés anciennes et traditionnelles, mais il faut savoir que ces graines sont instables ! Ainsi vous n’obtiendrez que des graines qui donneront des plants aux caractéristiques « défectueuses » !

Pour toutes ses raisons, il est généralement plus judicieux d’acheter des semences d’espèce et variétés reproductibles afin de pouvoir les récolter et les resemer chaque année dans votre potager…ce n’est pas très cher à l’achat et au moins on sait ce qu’on plante. Par contre, expérimenter est toujours intéressant et si vous voulez tenter l’expérience, pourquoi pas ? Enfin sachez que la jardinerie en ligne Alsagarden se démarque en proposant uniquement des graines et semences potagères de qualité, reproductibles d’année en année. Nous excluons de notre gamme potagère toute variété de type hybride ou OGM !

2 Commentaires

  1. Tellement vrai, malheureusement. Privilégier les semences de fruits et légumes des voisins est aussi une bonne idée, cela permet de faire des croisements, d’apporter du nouveau matériel génétique et aussi d’entretenir les liens de bon voisinage! Celles qui ne sont pas (encore?) inscrites au catalogue des semences sont sûres…merci Lucas pour tous ces bons articles que tu partages!

  2. J’ai eu l’occasion cette année d’avoir une tomate cerise du commerce qui s’est semée dans mon jardin sur le chemin du compost. Je l’ai tuteurée, arrosée,… Le plant est vigoureux, précoce et produit des grappes doubles à quadruples de 12 fruits chacunes environ et résiste bien aux conditions d’extérieur (j’habite en Bretagne). Donc, même si je suis bien d’accord avec le fait que les F2 donneront des résultats très aléatoires en semis, il ne faut pas avoir peur de tenter quelques expériences, comme vous le dites en fin d’article, sans bien sûr baser tout son potager sur des graines de ce genre. La chance sourit aux audacieux.

Laisser un commentaire