Les jardins les plus curieux et surprenants du monde !

0
3189
Dans les jardins perdus de Heligan, "The Giant's Head", une sculpture vivante de l'artiste Lee Jones.

Avez-vous déjà visité un jardin érotique en Thaïlande, un jardin mathématique en Écosse ou encore un jardin empoisonné en Angleterre ? Réalisés avec beaucoup de passion et un brin de fantaisie par des architectes, des paysagistes, des artistes et des jardiniers, voici une sélection de jardins parmi les plus insolites et curieux du monde !

Les jardins perdus de Heligan, un endroit magique !

Les jardins perdus de Heligan, près de Mevagissey en Cornouailles, font partie des plus célèbres jardins botaniques britanniques. Ces jardins présentent une collection de rhododendrons et camélias anciens, une série de lacs alimentés par des béliers hydrauliques de plus d’une centaine d’années, des jardins d’agrément et potagers, un jardin italien, une zone sauvage pleine de fougères et le clou du spectacle, de superbes « sculptures vivantes » d’artistes locaux agrémentent la visite !

The Lost Gardens of Heligan
The Lost Gardens of Heligan. Adresse : Pentewan, Saint Austell PL26 6EN, Royaume-Uni.

Le Rock Garden, un jardin artistique composé de déchets !

Le Rock Garden est un jardin artistique visionnaire créé par Nek Chand à Chandigarh en Inde (une ville redessinée en une utopie moderne par les soins de l’architecte franco-suisse Le Corbusier). Commencé en 1957, le Rock Garden s’étend aujourd’hui sur 12 hectares et comprend près de 1400 figures sculptées. Il est ainsi considéré comme le plus vaste environnement d’art populaire au monde. De plus, il est entièrement composé de déchets industriels, ménagers et autres objets usagés. Le Rock Garden est vu comme une résistance symbolique de la pensée indienne traditionnelle, spirituelle et proche de la nature, au monde moderne urbain aseptisé, lui apportant ainsi sa complémentarité nécessaire.

Rock Garden of Chandigarh. Adresse : Sector 1, Chandigarh, 160001, Inde.
Sculptures,Nek chand fantasy rock garden,Chandigarh(capital city of Punjab and Haryana,India

Le jardin des spéculations cosmiques, un jardin mathématique !

Situé dans le sud ouest de l’écosse, le Jardin de la spéculation cosmique est un jardin de sculptures de 12 hectares créé par l’architecte paysagiste et théoricien Charles Jencks. Inspiré par la science et les mathématiques, il comporte des sculptures et des aménagements paysagers sur des thèmes, tels que des trous noirs ou des fractales. Le jardin ne regorge pas de plantes et de diversité variétale, mais il met en avant des formules mathématiques et des phénomènes scientifiques dans un cadre qui allie avec élégance des éléments naturels et artificiels, des symétries et des courbes. Ce jardin étonnant est privé, mais ouvre généralement une journée par an à l’occasion du Scotland’s Gardens Scheme pour récolter des fonds pour un organisme de bienfaisance contre le cancer, du nom de Maggie Keswick Jencks, la défunte épouse de Charles Jencks.

The Garden of Cosmic Speculation
Garden of Cosmic Speculation. Adresse : Portrack House, Dumfries and Galloway, Scotland, DG2 0RA, Royaume-Uni.

Le jardin des Tarots, un jardin à la démesure artistique !

Situé en Toscane, le jardin des Tarots (Giardino dei Tarocchi) est un environnement d’art constitué de sculptures monumentales créé par l’artiste française Niki de Saint Phalle (1930-2002). Basé sur les vingt-deux arcanes du jeu de tarot, il a été réalisé entre 1979 et 1993. Construit avec la participation initiale du mari de l’artiste, le sculpteur Jean Tinguely (qui fit les structures), et avec l’aide de nombreux ouvriers, il fut ouvert au public en 1998. Conformément aux vœux de l’auteur, l’accès au parc est gratuit certains jours dans l’année, et peu de publicité est faite afin d’éviter un afflux massif de visiteurs, lui garantissant ainsi sa mystérieuse singularité.

The Empress, Tarot Garden, Italy
Giardino dei Tarocchi. Adresse : Località Garavicchio, Capalbio Province of Grosseto, Italie.

The Poison Garden, le jardin le plus dangereux du monde !

Situé à Alnwick, une petite ville du nord de l’Angleterre, ce jardin rassemble toutes sortes de plantes mortelles. Ouvert depuis 2005, il rassemble une collection d’une centaine de plantes narcotiques ou toxiques. On peut contempler notamment des plantes de pavot, des belladones et des digitales. Si certaines espèces ne sont pas protégées, d’autres ont été mises en cage pour éviter tout contact humain. Les visites du jardin empoisonné sont encadrées par des guides pour éviter tout incident.

poison-garden
The Poison Garden (Alnwick Garden). Adresse : Denwick Lane, Alnwick NE66 1YU, Royaume-Uni.

Erotic Garden, le premier jardin érotique au monde !

Ce jardin érotique, qui abrite un salon de thé, a vu le jour dans le district de Mae Rim, en plein centre de la Thaïlande. Il est le premier jardin érotique au monde. Ouvert depuis le mois de janvier 2015, le jardin recèle des trésors plus que suggestifs : des dunes en forme de seins, des troncs d’arbres dessinant des fesses, des fontaines et des sculptures phalliques…et toute une végétation, parsemée d’érotisme. Katai Kamminga, la propriétaire des lieux aurait été inspirée par la lecture d’un ouvrage sur l’art érotique à travers le monde. Cette flore où se dresse l’érotisme sous toutes ses formes est une manière, pour elle, d’importer cet art dans son pays et, surtout, à sa manière.

erotic garden
Chiang Mai Erotic Garden. Adresse : 46/3 Soi 5, Huay Sai Maerim,, Chiang Mai 50180, Thaïlande.

Vous avez aimé cet article ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire