Le syrphe, un insecte ami au jardin !

0
1996

Le Syrphe ressemble à une guêpe, il vole comme une guêpe mais ce n’est pas une guêpe. En réalité, cet insecte aux couleurs dissuasives est inoffensif, c’est une mouche butineuse et pollinisatrice. Vous l’avez sûrement déjà aperçu dans votre jardin, il vol rapidement en faisant du surplace, de manière stationnaire un peu comme un drone. C’est un excellent butineur qui assure une bonne pollinisation des fleurs du jardin. De plus, au stade larvaire les syrphes consomment du printemps à l’automne toutes sortes de pucerons par centaines, notamment ceux que les coccinelles délaissent, comme le puceron cendré du chou. Une larve peut dévorer jusqu’à 300 pucerons en une seule nuit…

Comment favoriser la présence des syrphes dans votre jardin ?

Tout comme la coccinelle, la syrphe mérite toutes les faveurs du jardinier ! Pour favoriser sa présence au jardin, il faut favoriser son environnement. Pour cela, il convient de lui offrir des fleurs en fin d’hiver, au printemps, en été et jusqu’en automne. Laissez quelques coins de votre jardin en friche pour laisser fleurir quelques belles plantes sauvages qu’il affectionne particulièrement (coquelicot, pissenlit, carotte sauvage…) et entreposez des débris végétaux comme des fagots de bois, des écorces, des bûches….afin de lui permettre d’hiverner confortablement ! Pour qu’il prospère rapidement dans votre jardin, vous pouvez également, semer une prairie fleurie et construire un abri à insectes, remplie de paille, tronçons de bambous et feuilles mortes.

Reconnaitre un ami : Le syrphe (à gauche), la guêpe (à droite).
Reconnaitre un ami au jardin : Le syrphe (à gauche), la guêpe (à droite).

Vous avez aimé cet article ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire