Le Haricot sabre, un légume tropical impressionnant

3

Le haricot sabre (Canavalia gladiata), aussi appelé pois sabre est une plante potagère de la famille des Fabacées cultivée dans les régions tropicales et subtropicales d’Afrique et d’Asie. Ses gousses vertes et ses graines immatures sont consommées comme légumes cuits. D’une taille impressionnante, ce haricot tropical deux à trois fois plus grand qu’un haricot d’Espagne se cultive facilement en France, idéal pour rendre ses voisins jardiniers jaloux !

Une légume synonyme de bonheur pour les Tanzaniens !

Ce légume tropical presque oublié aujourd’hui produit des gousses vertes en forme de sabre pouvant atteindre jusqu’à 40-50 cm de long qui contiennent une quinzaine de haricots. Ses gousses vertes et ses graines immatures sont consommées comme légumes cuits à Madagascar, au Sri Lanka, en Inde, en Indonésie, en Chine, en Corée et au Japon. Le pois sabre est également consommé en Tanzanie, où l’expression swahilie (manger du pois sabre) signifie “être heureux”.

haricot sabre (2)

Comment cultiver le haricot sabre ?

Le pois sabre est tolérant à la sécheresse, mais il supporte aussi les sols inondés, l’ombre et la salinité, ce qui en fait l’une des légumineuses tropicales des plus endurantes. Pour sa culture, Canavalia gladiata est habituellement cultivée comme une plante annuelle. Cette plante apprécie les endroits chauds et bien ensoleillés. Semis de printemps directement en pleine terre à partir de mai-juin. Sa culture s’apparente à celle du Haricot d’Espagne et nécessite un support (tuteurs, grillages, pergola…). Les graines du pois sabre germent facilement et la plante a une croissance relativement rapide. Si vous souhaitez acheter des semences de ce légume insolite, cliquez-ici : Acheter des graines de haricot sabre !

3 Commentaires

  1. Bonjour Richard, c’est certain il faut maitriser ses achats et faire des choix…mais les graines ne reviennent pas très chers. Au final, le coût d’achat est largement compensé par la récolte (surtout avec le haricot sabre) et les économies qu’elle procure 😉

  2. Salut salut, voilà le topo : j’ai fais pousser cette plante en Dordogne (France). Les graines m’ont été données à la Réunion. J’ai commencé le semi en interieur vers mars puis je l’ai mise dehors en mai. Après quelques difficultés, la plante s’est très très bien adaptée. Nous sommes en septembre et la plante a grimpée partout et semble très bien se porter. Le problème est là; on est en septembre et il n’y a toujours aucune trace de floraison …
    Je pense que c’est fichu pour une potentielle récolte cette année. Auriez vous une idée du problème ? Est il possible de “déclencher” une floraison ? Aurais je du la tailler ou autre ? J’essaye de comprendre ou a été mon erreur, et peut être retenter l’expérience l’année prochaine ! Merci à vous !

Laisser un commentaire