La prairie fleurie : Une alternative écologique au gazon

Bien plus qu’une simple tendance, la prairie fleurie est une véritable alternative au gazon conventionnel ! Il faut cesser de considérer l’herbe comme une moquette lisse, impeccablement tondue…mais plutôt comme un support à la vie ! En effet, un bon gazon est aussi une étendu pouvant servir à abriter des insectes et notamment des auxiliaires du jardin. C’est justement ce que propose les prairies fleuries et autres gazons écologiques !

Un alternative utile pour la biodiversité mais aussi pour le jardinier !

Cette belle alternative au gazon est en fleurs durant toute la belle saison et réclame peu d’entretien, peu d’arrosage et accueille une biodiversité qui permet d’approcher des équilibres écologiques naturels. Orientée vers l’éco-jardinage, la prairie fleurie attire notamment des papillons, des abeilles, des syrphes, des petits oiseaux et autres petits animaux, utiles non seulement aux plantes mais aussi au jardinier.

DÉCOUVREZ NOS MÉLANGES PRAIRIES FLEURIES

Prairie fleurie
Les prairies fleuries abritent de nombreux insectes auxiliaires bénéfiques pour le jardin et les cultures !

Le choix, la mise en place et l’entretien d’un “gazon fleuri” !

>>> Réfléchir avant d’agir : Choisissez des plantes adaptées à la situation de votre jardin, inspirez-vous de celles qui poussent naturellement aux alentours de votre jardin. L’idée de la prairie fleurie est de laisser les plantes se ressemer seules et coloniser l’espace qui leur est dédié. Des prairies fleuries, il en existe pour tous les types de sol, pour toutes les expositions et pour toutes les envies ! Certaines sont dédiées aux papillons (voir le mélange fleurs de papillons), d’autres aux abeilles ou aux oiseaux (voir le gazon biodiversité), d’autres encore ont pour vocation d’éloigner les limaces, les pucerons, les doryphores et autres insectes nuisibles. Les prairies fleuries se vendent sous forme de mélange de graines à semer.

>>> La préparation du lit de semences : La mise en place d’un gazon ou d’une prairie fleurie débutent par la préparation du terrain pour le semis des graines. Il doit être meuble et égalisé. Sur une pelouse déjà installée, grattez le gazon avec un scarificateur, puis retournez  la terre pour faciliter l’enracinement des fleurs. Ensuite, ratissez la terre en passant un coup de râteau en surface, sans forcer. N’apportez pas d’engrais ou de compost car ce sont des fleurs sauvages, habituées au sol pauvre, et l’apport d’engrais ne ferait que favoriser la disparition des fleurs en faveur des graminées.

>>> Le semis, l’étape cruciale : Le semis s’effectue au printemps de mars à juin ou en automne de septembre à octobre. Semez à la volée l’équivalent de 5 à 7 grammes de graines par m2. A noter que si vous avez la main trop légère le décor paraîtra maigre, mais si vous avez la main trop lourde, les plantes entreront en concurrence et s’affaibliront. Ainsi pour faciliter le semis, ajoutez du sable au mélange. Roulez ou tassez le sol avec le dos d’une pelle pour mettre en contact la graine avec la terre. Les graines, souvent de petites tailles ne doivent pas être enfouies dans le sol.

>>> Et après, que faire ? Une fois le semis terminé, arrosez aussitôt en pluie fine. En l’absence de pluie, arrosez les 4 premiers jours pour la germination, puis une fois par semaine pendant 1 mois après le semis. La floraison se fera 6 à 8 semaines après le semis. En fin de saison, lorsque que les plantes ont monté en graines, fauchez la prairie à environ 20 cm de hauteur pour favoriser le semis spontané qui assure le retour de la prairie l’année d’après.

DÉCOUVREZ NOS MÉLANGES PRAIRIES FLEURIES


Vous avez aimé cet article sur les prairies fleuries ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire