Créer une toiture végétalisée avec du Sedum, mode d’emploi !

0
3453

Parmi les plantes vedettes pour la réalisation de toitures végétalisées, les sedums figurent en excellente place. Il existe un très grand nombre d’espèces et variétés de sedum ! Ils sont variés, intéressants pour leur feuillage et leurs floraisons et surtout, sans aucun entretien ! A ces nombreuses qualités se rajoute le fait que le sedum s’adapte aussi bien en plaine qu’en montagne ou au bord de la mer, et en plus le sedum se multiplie très facilement par semis !

Comment construire une toiture végétalisée ?

On trouve de plus en plus de toitures ou de terrasse au sommet des immeubles ou des maisons modernes avec une couverture de sedum, c’est là une installation qu’il vaut mieux laisser faire par des professionnels. Mais bien évidement, il est aussi possible de végétaliser des petites constructions de jardin comme les abris de jardin, les garages, ou encore les niches pour chien, dont le toit n’est pas toujours joli et qu’on peut facilement habiller soi-même avec un manteau végétal.

  • Première étape – Le cadre : Il convient de créer un cadre en bois sur le pourtour de la toiture. Sa hauteur sera fonction de l’épaisseur du substrat, une couche d’environ 5 cm est suffisante pour du sedum. Si le toit est très pentu, on peut ajouter des traverses intermédiaires pour mieux retenir la terre. On renforce ensuite l’étanchéité du toit. Pour cela, on va utiliser une bâche qui remontera le long du cadre.
  • Seconde étape – Le drainage : Même avec un toit végétal en pente, il est nécessaire d’ajouter un système de drainage simple pour éviter les eaux stagnantes qui rajoutent du poids à l’ensemble et risquerait de faire pourrir les végétaux. Vous utiliserez une plaque de polystyrène moulée qu’il faudra percer à hauteur du drainage, dans la partie basse du cadre pour que l’eau s’évacue au niveau des gouttières. Ensuite il suffit de rajouter le substrat et de semer les graines de sedum.

A noter qu’une une toiture végétalisée ne se pose pas sur n’importe quelle toiture. La structure doit être assez solide pour supporter le poids de l’ensemble de l’installation et la pente ne doit pas dépasser 35°. A l’inverse, si vous n’avez pas de pente, il vous faudra en créer une pour permettre un écoulement convenable de l’eau.

ACHETER DES GRAINES DE SEDUM EN MÉLANGE

Une niche pour chien végétalisée, une belle idée pour votre toutou !

Comment bien semer les graines de Sedum ?

Quand semer ? Pour semer vos graines de sedums, privilégiez le printemps, entre fin avril et début juin. En été, le semis est déconseillé sauf pour les semis ombrés et arrosés. Dès la fin des grosses chaleurs (vers le mois de septembre), le semis redevient possible. Attention cependant aux orages de fin d’été qui lessivent les graines.

La préparation du sol : C’est sans doute, l’étape la plus importante. En effet, les graines de sedum sont très fines, la préparation du sol doit donc être bien réalisé et surtout adaptée à cette particularité. Évitez donc une surface trop irrégulière, avec de trop grosses mottes. De plus, le sedum apprécie les sols bien drainés, ainsi n’hésitez pas à rajouter du sable, ou de la pouzzolane pour améliorer sa structure.

Le semis des graines : Semez sur un sol bien affiné, en ayant préalablement mélangé les graines avec du sable afin d’obtenir une répartition régulière. Comptez 1 gramme de graines pour une surface de 3 à 5 m2. N’enfouissez pas les graines, simplement « plombez les » pour qu’elles fassent contact avec la terre. Vous pouvez utiliser un rouleau ou une pelle plate par exemple.

Arrosage et germination : Si vous désirez faciliter la germination, vous pouvez arroser en pluie très fine. Arrosez peu et souvent jusqu’à la levée. Si eau et chaleur se conjuguent bien, la levée est assez rapide. Ensuite, la pousse peut être lente et dépend de la fertilité et du climat. Après la levée des graines, limitez progressivement l’arrosage afin que les plantes s’habituent aux conditions et à la pluviométrie de leur environnement.

Le Sedum offre une multitude de formes et de couleurs incroyable !

Comment entretenir le sedum sur le long terme ?

Le sedum est une plante idéale même pour les débutants en jardinage, car il ne demande pas d’entretien particulier ! Une fois bien en place dans le sol, il suffit de le laisser vivre tranquillement du printemps quand la pousse reprend, jusqu’à l’hiver, quand les tiges fleuries se fanent d’elles-mêmes. Il est possible soit de les couper légèrement ou de les laisser se détruire naturellement, ce qui protègera un peu le pied du gel. Une seule chose est impérative : ne jamais laisser stagner de l’eau à son pied ce qui le ferait pourrir à coup sûr.

ACHETER DES GRAINES DE SEDUM EN MÉLANGE


Vous avez aimé cet article sur les toitures végétalisées?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire