Zéro déchet : Alternatif végétal au papier WC

1

Le saviez-vous ? Un Européen consomme près de 120 rouleaux de papier toilette en moyenne chaque année, soit environ 13 kilos de papier qui pour une grande partie n’est pas recyclé ! Le coût écologique du papier toilette n’est pas négligeable. Selon l’Institut Worldwatch, 10 millions d’arbres sont abattus chaque année pour fournir la demande mondiale, soit 27.000 arbres par jour. Dans une optique de vie minimaliste et zéro déchet, on peut se demander quelles pourraient être les alternatives pour s’essuyer le derrière sans impacter la planète !

Papier toilette : Retour aux origines !

Aujourd’hui, comme une évidence nous avons le papier toilette en rouleau à disposition, mais il faut savoir que le papier hygiénique tel que nous le connaissons aujourd’hui ne fut inventé qu’au XIXème siècle. Et encore, il ne fut pas tout de suite démocratisé chez-nous. Au début du XXème siècle les américains en font un usage relativement courant, mais en Europe, il faudra attendre 1960 pour que ce type de papier remplace les anciens journaux. Mais avant cela, nos ancêtres, eux, n’avaient d’autres choix que de faire avec ce qu’ils avaient sous la main. Selon les époques, les pays, les climats et les coutumes, différents outils étaient utilisés. Parfois de la terre, des pierres, de la neige, des coquillages, des tissus, mais surtout à l’aide de divers végétaux.

Les végétaux alternatifs au papier WC !

En Europe, la grande majorité de la société médiévale utilisée la feuille de marronnier pour se nettoyer le derrière. En Amérique du Nord, on utilisaient principalement deux plantes : la Grande Molène (Verbascum thapsus), qui est d’ailleurs joliment surnommée “Cowboy Toilet Paper” littéralement le papier toilette des Cowboy et l’Aster à grande feuille (Aster macrophyllus), communément appelée “Lumberjack Toilet Paper”, soit le papier toilette des Bûcherons. En Afrique, c’était principalement la feuille du Coleus forskohlii (Plectranthus barbatus) qui était utilisée. D’ailleurs, Rob Greenfield célèbre écologiste américain qui vit sans papier toilette industriel depuis plus de 5 ans, a adopter cette plante qui a la particularité d’avoir une texture particulièrement duveteuse. Au Kenya, dans les zones rurales, ses feuilles sont d’ailleurs encore utilisées en tant que telles aujourd’hui. En raison de la souplesse de ses feuilles, les gens l’utilise également en tant que mouchoir.

Rob Greenfield vit sans papier toilette depuis plus de 5 ans – Photographie : Sierra Ford. Source : Robgreenfield.tv

Et vous, seriez-vous prêt à vous passer de papier toilette et utiliser une feuille de Coleus comme Rob Greenfield ou encore une feuille de marronnier comme nos ancêtres moyenâgeux ? 🙂


Vous avez aimé cet article sur le papier WC végétal ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Partager
Article précédentPotager : Cultiver des Mini-légumes
Jardinier-paysagiste et géographe de formation, je suis passionné par le monde végétal et ses innombrables curiosités. Fondateur du blog Alsagarden et militant d'un jardinage en accord avec la Nature, je suis aussi un jardinier alsacien, fervent défenseur des variétés anciennes, libres et reproductibles.

1 Commentaire

  1. Bonjour et merci pour ce super blog Zéro déchets. Je suis une lectrice régulière depuis quelques semaines et j’apprécie la qualité des articles. merci et à bientôt. Léa

Laisser un commentaire