Tomates et patates sur une même plante !

7

Connaissez-vous la “Pomate” ? Il s’agit d’un croisement naturel et sans OGM entre un plant de tomate et un plant de pomme de terre. En effet, la tomate (Solanum lycopersicum) ainsi que la pomme de terre (Solanum tuberosum) sont deux plantes de la même famille, les Solanacées. Il est donc tout à fait possible de créer un plant ou patates et tomates font racine commune !

Malgré ses allures de Frankenstein végétal, cette plante n’est pas du tout un organisme génétiquement modifié, mais bien au contraire est issue d’un procédé entièrement naturel presque aussi vieux que le monde, le greffage. Par ailleurs, cette technique n’est pas vraiment nouvelle puisque elle était déjà connue et mise en œuvre au XIXe siècle.

Tomates et patates sur une même plante
Cette plante étonnante est issue d’un procédé entièrement naturel !

La fusion de la tomate et de la patate en 5 étapes :

1.) Le choix du porte-greffe : Prenez une belle pomme de terre germée de votre variété préféré. Enlevez tous les germes sauf un, le plus beau et le plus gros évidemment !

2.) La sélection du greffon : Prélevez ensuite un gourmand sur un plant de tomate, d’une longueur d’environ 10-12 cm. Il est préférable le prélever sur un plant de tomate cerise car naturellement la pomme de terre produit de petites baies, il sera donc plus facile pour la plante d’obtenir des tomates d’envergure plus modeste qu’une grosse ‘Cœur de Bœuf’ par exemple.

3.) Le greffage : Pour ce faire, coupez simplement de biais la base du gourmand de tomate et de biais la partie haute du germe de pomme de terre à l’aide d’un greffoir bien tranchant. Faites coïncider les deux parties en les maintenant par une petite pince spéciale de greffage. Si vous n’avez pas de pince, utilisez un morceau de scotch. Procéder de manière délicate en évitant d’écraser les tiges entre les doigts.

4.) La plantation du “monstre” : Plantez maintenant cette nouvelle plante dans votre potager, en veillant à ne pas enterrer le point de greffe pour l’instant. Le point de greffe doit d’abord former un petit bourrelet.

5.) Buttage de la plante : Au bout de quinze jours environ, quand la cicatrisation sera bien formé, vous pourrez alors butter la tige en ramenant la terre tout autour de son pied de façon à ce que le point de greffe soit enterré de quelques centimètres.

Tomates et patates sur une même plante !
Le point de greffe entre la tomate et de la patate !

Bien que ce type de greffage soit utilisé par les professionnelles de l’horticulture depuis le XIXe siècle, la société Thompson & Morgan est la première à produire et commercialisée la “Tomtato” (contraction des termes anglais tomato et potato) à grande échelle au Royaume-Uni depuis l’année dernière.

Grâce à notre article qui vous donne les clés indispensables de la technique, vous pouvez vous adonner à de nombreux autres tests ! Pourquoi ne pas faire un mix entre la tomate et une autre solanacée telle que le piment ou encore l’aubergine, par exemple ? Ou même entre deux Cucurbitacées, comme le melon et la courgette ? Bref, les possibilités sont nombreuses…a vos expériences ! Je vous invite à découvrir pleins d’autres plantes potagères incroyables en cliquant ici : Légumes et plantes potagères insolites !

7 Commentaires

  1. Bonjour, il y a une petite erreur, car la Pomate est un hybride végétal issu d’une fusion de protoplaste de tomate et de pomme de terre, réalisé en 1978 par le biologiste allemand Georg Melchers chercheur à l’institut Max Planck biologie de Tübingen. Ici il s’agit d’une greffe, ont ne peut donc pas fusionner les deux noms, il faut un nouveau nom, ici il s’agit du TomTato. Voila, c’était juste pour remettre les choses dans l’ordre, car la fusion de protoplaste dont est issu la Pomate est une manipulation génétique, alors que le TomTato est un greffage sans modification génétique. Cordialement.

Laisser un commentaire