Insolite : La coco-fesses des Seychelles, plus grosse graine du monde !

Le cocotier de mer (Lodoicea maldivica) est un palmier de la famille des Arécacées, originaire des Seychelles qui produit la plus grosse graine du monde, surnommée coco-fesses en raison de sa forme ressemblant fortement à celle d’un postérieur. La graine atteint généralement près d’une vingtaine de kilogrammes et le plus gros fruit enregistré jusqu’à présent pesait 42 kg !

Le Palmier coco-fesses : Du mythe à la réalité !

Lodoicea callipyge est l’appellation botanique utilisée dans le passé à la fois en l’honneur de Louis XV de France et en rapport avec la forme si particulière de ces graines. En effet, “Lodoicea”, dérivé de Lodoicus est la forme latinisée du prénom Louis et “callipyge” est un mot issus de grec ancien signifiant tout simplement “qui a de belles fesses” ! Son nom scientifique actuel issus du 18e siècle est Lodoicea maldivica. Bien que le cocotier de mer soit originaire des Seychelles et non des Maldives, on lui donna cette appellation botanique car à cette période les Seychelles étaient encore inhabitées, et des graines s’échouaient sur les plages des Maldives. A cette époque, on croyait que ces graines mystérieuses poussaient sur un arbre mythique au fond de la mer. Il a fallu attendre l’année 1768 pour que la véritable source de ces graines fut découverte par l’explorateur Breton Marc-Joseph Marion du Fresne.

Coco-fesses - Lodoicea maldivica - alsagarden (1)
La plus grosse graine du monde : La coco-fesses.

Un palmier endémiques des Seychelles !

Le cocotier de mer (Lodoicea maldivica) est un palmier endémique des îles de Praslin et Curieuse dans les Seychelles. Il peut atteindre jusqu’à 30-35 mètres de hauteur. Les feuilles sont en forme d’éventail, de 7 à 10 m de long et 4,5 m de large. Ce palmier est dioïque, c’est à dire que les organes mâles et femelles sont sur des plants séparés. Chez les mâles, les inflorescences de forme phallique sont cylindriques et non ramifiées. Chez les femelles, les inflorescences sont ramifiées et couvertes d’écailles.

Coco-fesses - Lodoicea maldivica - alsagarden (4)
Le cocotier de mer (Lodoicea maldivica)

Des graines très prisées, interdites d’exportation et protégées !

Les graines de la coco-fesses ont été très prisées au cours des siècles précédant, leur rareté a provoqué un grand intérêt des collectionneurs, notamment des européens au XVIe siècle qui les transformer en objets de collection pour leurs galeries privées. Un seconde menace pèse sur le peuplement de cette espèce végétale, les incendies. C’est pourquoi depuis une dizaines d’années, il existe également des pare-feux dans les sites clés afin de prévenir les incendies dévastateurs.

Aujourd’hui, le cocotier de mer (Lodoicea maldivica) est une espèce rare et protégée, dont la règlementation sur l’exportation des graines est très stricte et contrôler depuis 1995. Sa culture en dehors de son habitat naturel est assez rare, est rendue très difficile notamment par la lenteur de la germination. En plus d’une maturation du fruit qui nécessite entre 6 et 7 ans, cette fameuse graine à besoin de deux autres années afin de germer. Ainsi, la protection de cette espèce rare est l’application de la réglementation et le contrôle efficace des incendies mais aussi du commerce des graines.

Coco-fesses - Lodoicea maldivica - alsagarden (3)
Voici l’inflorescence mâle de Lodoicea maldivica !

Un mélange de symboles, de mythe et de la médecine !

Le cocotier de mer (Lodoicea maldivica) est aujourd’hui un symbole fort des Seychelles et il est même représenté sur les pièces seychelloises de cinq roupies. La forme de la coco-fesses, rappelant indéniablement des fesses de femme, en a fait un véritable symbole sexuel, et elle est même considéré comme aphrodisiaque. Aux Seychelles, elle est d’ailleurs traditionnellement offerte aux couples de jeunes mariés. Le prince William et son épouse Kate Middleton se souviendront de leur lune de miel aux Seychelles puisque à son issue, Jean-Paul Adam, le ministre seychellois des Affaires étrangères, leur a offert une coco-fesses accompagnée d’une autorisation spéciale d’exportation. L’histoire ne raconte pas si les nuits du duc et de la duchesse de Cambridge se sont vues être plus pimentées…

Toujours pour ses vertus aphrodisiaques, le fruit de cette espèce est aussi utilisé dans la médecine ayurvédique et dans la médecine traditionnelle chinoise. Néanmoins, il n’a pas été prouvé de manière scientifique que la graine possède des propriétés pharmacologiques particulières. Une légende seychelloises raconte également que “durant les nuits de pleine lune, les cocotiers de mer se promènent autour de la forêt dans le but de s’accoupler”. Ce qui nous monte bien à quel point ce palmier mythique fait parti intégrante de la culture aux Seychelles.


Vous avez aimé cet article ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog Alsagarden :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

5 Commentaires

  1. Contrairement a ce que croient certaines personnes ces cocotiers ne poussent pas seulement au bord de la mer ,elle peut pousser en pleine terre, étant petit on jouait avec les noix des ces plantes qui poussaient a coté des baobab dans l’actuel commune de Masina a Kinshasa en République Démocratique du Congo dans les années 60 .Malheureusement avec la dermographie ces arbres ont disparus faisant place a des habitations.

Laisser un commentaire