Fiche de culture : Cultivez votre propre safran (Crocus sativus)

0

Le crocus à safran de nom botanique Crocus sativus est, comme son nom l’indique, la plante que l’on utilise pour produire le fameux safran, cette épice si rare et chère. Contrairement à ce que l’on pourrait penser, le safran peut être cultivé à peu près partout en France et bien que le safran soit une épice chère, sa culture est en fait simple et accessible à tous les jardiniers. Son prix est déterminé par la main d’œuvre que nécessite sa récolte et non pas par sa difficulté de culture. En effet, il faut récolter 150 fleurs environ pour obtenir 1 gramme de safran.

Comment bien cultiver le crocus à safran ?

La culture du Crocus sativus est facile à condition de respecter quelques conditions. Le crocus à safran a notamment besoin d’un sol bien drainé, la terre ne doit pas garder l’humidité. En effet, un excès d’humidité, notamment en hiver pourrait dans les cas extrêmes, faire pourrir les bulbes. Une terre sablonneuse ou argilo-calcaire seront parfaites. Ce crocus botanique se cultive à une exposition plein-soleil.

Les bulbes de crocus à safran se plantent idéalement entre juillet et septembre. Si votre sol est trop lourd, apporter du sable ou de la tourbe lors de la plantation. Faites un petit trou de 10-15 centimètres de profondeur dans le sol, et installez y les bulbes au fond, conserver un écart de 10 cm entre chaque bulbes. Après la plantation, procédez, si besoin, à un premier arrosage.

Enfin, sachez que le safran, même s’il est préférable de l’installer en pleine terre, peut également très bien se cultiver en pot ou jardinière. Vous obtiendrez une floraison parfaite, mais la récolte sera à proportion de vos contenants. Après-tout, quelques assiettes parfumées au safran, ce n’est déjà pas si mal !

Bulbes de Crocus à safran disponible dans la jardinerie Alsagarden – Photographie : Heitz Lucas / Alsagarden.

Quand et comment récolter le safran ?

Les fleurs apparaissent généralement en octobre ou en novembre, la floraison s’étale sur 3 ou 4 semaines. On récolte lorsque les fleurs sont complètement épanouies, lorsque les pistils sont rouges vifs. Deux méthodes de récolte sont possibles :

-Dans le cas d’un petit nombre de fleurs, on peut laisser la fleur en place et extraire uniquement les 3 filaments rouges du pistil à l’aide d’une pince à épiler. Cette opération s’appelle l’émondage

-Pour des grandes quantités de fleurs on aura intérêt à les cueillir dès qu’elles sont épanouies et ensuite de récupérer les pistils rouges confortablement assis autour d’une table. A savoir que l’émondage doit s’effectuer juste après la cueillette des fleurs pour que cette opération soit plus aisée.

Ensuite, il est nécessaire de faire sécher les filaments afin de pouvoir le conserver. Le séchage peut se faire en déposant les pistils sur un tamis au soleil en plein air pendant 20-30 minutes. Pour sa conservation, il est recommandé de le conserver dans un petit bocal hermétique à l’abri de la lumière au moins un mois avant consommation. Pendant les deux années qui suivent le safran garde la plupart de ses qualités gustatives.

ACHETEZ DES BULBES DE CROCUS A SAFRAN


Vous avez aimé cet article sur la culture du safran ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire