Comment bien faire sécher ses plantes aromatiques pour l’hiver ?

0

L’automne est bien entamé, les plantes aromatiques vont commencer à péricliter. Mais alors, faut-il laisser nos plantes aromatiques mourir quand l’hiver approche ? Non, une solution simple et efficace consiste à les faire sécher ! Vous pourrez alors les utiliser toute l’année, et notamment durant la période hivernale quand les herbes aromatiques fraiches du jardin ne seront plus disponibles. Pas de panique, en suivant quelques règles et astuces, la saveur, le parfum et les propriétés de vos herbes seront bien conservés !

De la cueillette au séchage des herbes, étape par étape !

Presque toute les plantes aromatiques se prêtent au séchage, c’est le cas de la sauge, de la verveine citronnelle, du thym, du romarin, du basilic, de la menthe, de la marjolaine, de l’origan, de la ciboulette, de la mélisse, du laurier sauce, de la sarriette, de la coriandre, de l’estragon, de l’agastache…

1.) Cueillir vos plantes dans les règles de l’art : Il est généralement recommandé de cueillir les plantes juste avant leur floraison. Cela vous permettra en effet de garantir une saveur optimale, car lorsqu’elles fleurissent elles perdent généralement un peu de leur goût. Il est aussi conseillé de les récolter en début de matinée quand il fait encore frais, après évaporation des gouttes de la rosée mais avant que le soleil ne soit trop haut dans le ciel. Lors de la cueillette, coupez les tiges et pensez à les mettre dans un panier ou un sac en toile.

2.) Préparer vos plantes pour le séchage : Lavez délicatement votre cueillette en enlevant la terre ou les insectes éventuels. Évitez de les mettre directement sous l’eau, il est préférable de légèrement frotter vos plantes avec un linge humide. Si vous ressentez tout de même le besoin de les passer sous l’eau, assurez-vous de bien les sécher après. Vos plantes ne doivent pas être mouillées lorsque vous commencerez le séchage, sinon elles risqueraient de moisir. Avant de procéder au séchage des herbes aromatiques, coupez aussi les feuilles sèches ou fanées, pour ne garder que celles qui sont en bonne santé.

Filet de séchage suspendu – Source : Amazon.fr

3.) Mettez vos plantes à sécher : Pour le séchage à proprement parler, différentes options s’offrent à vous, plus ou moins longues mais aussi plus ou moins qualitatives !

    -> Option A : Séchage en bouquet : Cette solution traditionnelle consiste à confectionner de petits bouquets avec vos plantes aromatiques afin de les suspendre à l’aide d’une ficelle, tête en bas. Vous les laisserez ainsi environ une semaine en attendant que les herbes aient bien séché dans un endroit assez obscur (le soleil risque d’altérer les couleurs et les saveurs des herbes) et suffisamment sec et ventilé (pour que les herbes puissent bien sécher sans prendre l’humidité).

    -> Option B : Séchage dans un séchoir en filet : Cette technique permet de faire sécher de manière optimale vos herbes aromatiques. Souvent, les filets de séchage possèdent plusieurs étages et offrent de grandes capacités, toute en étant parfaitement aérés. De plus les différents étapes du séchoir permettent de faire sécher plusieurs plantes en même temps. Nous vous recommandons tout particulièrement le filet de séchage suspendu pliable 8 étages.

    -> Option C : Séchage au déshydrateur : Disposer vos herbes aromatiques sur les plateaux du déshydrateur. Les herbes peuvent être bien serrées sur chaque plateau. Le séchage prend entre 2 et 6 heures, selon les plantes mises à sécher, il est donc important de surveiller de près.

    -> Option D : Séchage au four micro-ondes : Bien que cette option soit nettement plus rapide que les techniques précédentes, elle est généralement déconseillée car elle réduit fortement les propriétés des herbes aromatiques, ainsi que leurs qualités nutritives.

4. Bien conserver les herbes séchées : Afin d’assurer une bonne conservation de vos herbes séchées, placez-les dans des bocaux en verre ou dans une boîte parfaitement hermétique. Mettez ensuite vos bocaux dans un lieu sec et à l’abri de la lumière. De cette manière, vous pourrez les utiliser pendant près d’une année.


Vous avez aimé cet article sur le séchage des aromatiques ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

 

Laisser un commentaire