Les associations au potager biologique (de Madorre) !

2
3111

Comme les hommes, les plantes sont capables de s’entendre entre elles et de travailler en équipe. Mais pourquoi est-il utile de mélanger les plantes ? En les associant judicieusement, elles se protégeront mutuellement contre les insectes et les maladies. Bien associer les plantes au potager, c’est aussi limiter l’utilisation de produits de traitement, ce que chaque jardinier responsable souhaite dans son potager.

Madorre_potager_biologique (2)
Les fleurs apportent de la couleur au jardin mais, en plus, attirent les abeilles !

Quelques associations qui ont fait leur preuve !

Certaines plantes, par leur odeur, vont repousser les insectes parasites. C’est le cas de l’œillet d’Inde, du basilic, de la lavande et de presque toutes les plantes aromatiques.

  • La menthe à proximité des choux repousse la mouche du chou. Il est préférable de laisser la menthe en pot pour éviter qu’elle n’envahisse le jardin (je sais ce qu’il en est puisque ma menthe bergamote a littéralement envahit mon parterre ! Mais bon, je lui pardonne volontiers).
  • Le fenouil à proximité des carottes évitera la mouche de la carotte.
  • Pour les maladies, l’ail repousse la cloque du pêcher.
  • L’œillet d’Inde éloigne le mildiou de la tomate. Il sécrète de la thiophène qui a un effet inhibiteur sur les insectes du sol. De plus, il possède un effet repoussant qui permet de nettoyer une parcelle infestée par le liseron et le chiendent (rien que ça !)
  • La ciboulette repousse l’oïdium (un champignon blanc microscopique).
  • Le basilic associé aux tomates repousse les pucerons (et leur donne un goût plus prononcé).

Certaines associations de plantes favorisent tout simplement leur bonne croissance respective. C’est le cas de l’ail avec la pomme de terre, des betteraves avec le céleri, des carottes avec la ciboulette et même des fraises avec les poireaux.

Madorre_potager_biologique (1)
La lavande, par son odeur, repousse les parasites (mais pas les abeilles !)

Les plantes mellifères comme la lavande, le thym, le soucis, le romarin apportent de la couleur au jardin mais, en plus, attirent les abeilles et facilitent la pollinisation. Vous aurez ainsi une meilleure récolte de fruits et de légumes. Bien pensé et organisé, votre jardin sera facile à entretenir. Il développera, de lui-même, des protections naturelles qui limiteront vos interventions.

Il convient de parler également de l’association la plus connue entre les carottes et les poireaux. L’odeur de la carotte éloigne la teigne du poireau et l’odeur du poireau éloigne la mouche de la carotte. De même, les capucines attirent les pucerons. Pendant le temps que les pucerons seront sur les capucines, ils ne seront pas sur les choux. Associez-y, pourquoi pas, de la lavande qui éloignera les pucerons des capucines. N’est-ce pas judicieux ?

Ce qui est intéressant dans un potager est d’optimiser le terrain. Il y a des légumes qui sont un peu plus longs à pousser : c’est notamment le cas des tomates. Pourquoi ne pas planter quelques pieds de salades au pied ? C’est également possible entre les laitues et les carottes : ainsi, les carottes seront desserrées naturellement. Bref, vous l’aurez compris plus il y a de fleurs et d’associations dans un jardin, moins il y a de chance d’avoir des parasites !

2 Commentaires

  1. Absolument ! Parmi les fleurs à planter au jardin, nous n’avons que l’embarras du choix. La lavande déjà, comme le souligne si bien l’article. Mais aussi la capucine qui est une plante relais, le soucis, la bourrache ou la phacélie qui sont de magnifiques plantes et pour certaines comestibles.

    Ton blog est vraiment super, je le met dans mes favoris ! 😉

Laisser un commentaire