Arbustes asiatiques : Retour sur les floraisons hivernales

0
322

En ce début de mois d’avril voici venu le moment de faire un point sur la jonction de l’hiver et du printemps. L’hiver a été rude, morne et gris ? Vous retrouvez le sourire à la vue des premiers bourgeons ? Alors c’est déjà l’occasion de penser à l’hiver prochain. Bien que les beaux jours arrivent, il fait encore froid, alors si vous voulez que l’hiver 2017 ait plus de gaieté, rappelez-vous que c’est maintenant, à partir du printemps, qu’il faut commencer à envisager vos plantations pour les arbres hivernaux.

Peu d’entretien pour de jolis bouquets en hiver !

Il existe des arbres dont la floraison a lieu en hiver, généralement de novembre à mars. Nous parlerons principalement de quatre arbustes venant d’Asie orientale : la viorne d’hiver, le cognassier asiatique, le daphné odorant et le chimonanthe précoce. En raison de leur forte résistance au grand froid, ces arbustes nécessitent peu d’entretien. Ils peuvent s’adapter jusqu’à -15 degré ! Ils se plaisent plutôt à la mi-ombre, bien abrités des vents. Ils aiment les sols frais, bien drainés, légèrement acides, parfois un peu calcaires. Avec un climat doux, ces arbustes sont ainsi très adaptés aux terres bretonnes, par exemple. Un paillage peut être néanmoins utile. Ils peuvent atteindre 1 à 4 mètres de hauteur. La taille se fera généralement après la floraison, donc vers le début du printemps. Vous pouvez récupérer quelques rameaux pour faire un bouquet au style très zen.

Quatre arbustes à floraisons hivernales – Sources des photos : Caroline Séguin & Steindy

1.) La Viorne d’hiver

La viorne d’hiver ou Viburnum bodnantense est de la même famille que le laurier-tin qui est lui aussi du genre Viburnum. Elle est originaire d’Asie mais on la trouve aisément en Europe. Cette viorne fleurit de novembre à mars en présentant des inflorescences roses. Les fleurs ont un parfum fort et miellé, proche du mimosa, qui embaumera les alentours. Le feuillage apparaît plus tard en avril. Et c’est au printemps que vous pourrez procéder par boutures à talon. La taille ne sera pas indispensable durant ses premières années.

2.) Le Cognassier asiatique

Il existe le cognassier japonais (Chaenomeles japonica) et le cognassier chinois (Chaenomeles speciosa) que l’on distingue simplement par leur taille, le cognassier japonais étant plus grand. De la famille des Rosaceae, sa floraison a lieu un peu plus tard à partir de février. Ses fleurs aux nuances rose foncé à rouges ressemblent à une version miniature des fleurs de camélia. Les boutures sont possibles, également par bouturage à talon. S’il se plaît, il va avoir besoin d’une taille plus attentionnée. Ses fruits, les canangas, sont comestibles cuits et sont traditionnellement utilisés pour faire des confitures.

3.) Le Daphné odorant

Le Daphne odora, également appelé daphné d’hiver. Il vient lui aussi d’Asie de l’Est. Il est de l’espèce odora car il dégage une odeur puissante et très parfumée quand ses fleurs s’épanouissent de janvier à mars. Il est un peu l’intrus parmi nos quatre arbustes asiatiques car c’est le seul qui a un feuillage persistant. Il sera un peu plus petit, avec une forme buissonnante. Il reste très fragile à la taille et ne pourra pas faire de grands bouquets. Les boutures peuvent se faire à partir de juin. Si vous en possédez déjà un, le marcottage est possible par couchage au printemps.

4.) Le Chimonanthe précoce

Pour les plus patients et les jardiniers les plus expérimentés, il existe le Chimonanthus praecox que l’on appelle chimonanthe précoce ou chimonanthe odorant. Il est originaire de Chine. Il ne déroge pas à la règle en étant, lui aussi, très parfumé. Toutefois, il faudra attendre plusieurs années avant de voir ses premières fleurs, bicolores jaunes et rouges. Celles-ci se forment sur les bois de l’année précédente, de novembre à mars. Appartenant à la famille des Calycanthaceae, sa multiplication sera plus efficace par semis en terrine. Il nécessitera d’être paillé l’hiver en attendant ses premières floraisons.

Nos quatre arbustes asiatiques ont donc non seulement une étonnante floraison hivernale mais aussi un parfum, différent pour chacun mais puissant. Alors quoi de plus agréable par temps glacial que d’admirer des fleurs dans son jardin et de sentir les parfums de leurs bouquets dans votre maison pour le printemps ?


Vous avez aimé cet article sur les floraisons hivernales ?

Alors inscrivez-vous à la newsletter mensuelle du blog des jardiniers curieux :


Recevez toute l'actualité, les conseils de jardinage et les bons plans une à deux fois par mois !

Laisser un commentaire